Vidéos

Ivan OKHRIMENKO en solo

Écrit par Вебмастер

Encore un musicien doué. Diplômé en accordéon chromatique, il a donné des récitals de violon. Chez les Robinzon, il joue indifféremment de tous les instruments. Il écrit, il compose. Son humeur est invariablement joviale et il dispose d'une grosse tendance au chahut et à la taquinerie. Russe au plus profond de son être, il interprète toujours ses chansons en transmettant beaucoup d'émotion.
Il a, bien entendu, remporté de nombreux prix et concours, comme ici, au "Samedi Dimitrius" de 2008 avec la chanson "Deux étapes" (dont il a co-écrit la musique à 13 ans).

 

En mars 2009, nous le retrouvons interprétant "Tout ce qui a été".

 

Toujours en 2009, il chante "Je me souviens de toi" lors d'un concert pour les vétérans d'Afghanistan.

 

Fin 2009, en novembre, le voilà à nouveau présent au concours "Samedi Dimitrius" avec "Soldat".

 

Et les 21 et 22 février 2010, lors des grands concerts annuel du groupe, le voici en train de chanter un titre nostalgique "Le vieux trolleybus", entre deux chansons pop ou rock.

 

Deux mois avant la première tournée française du groupe, il commence sa mue. Il va chanter de moins en moins. Mais il se présente au concours des chansons de l'armée rouge le 9 mai avec "Sur la hauteur inconnue".

 

En août, c'est la tournée française, il apporte sa bonne humeur, son aide technique, il participe en étant aux claviers ou dans les chœurs, mais il reste soliste et, malgré sa mue, il régalera le public de quelques solos. Nous le voyons ici, d'abord dans l'église de Compreignac, il y chante "Une vie d'amour" d'Aznavour ; puis à Recoubeau Jansac où il mettra l'ambiance avec "J'aime le Rock'n roll". Au cours de la tournée, il apprendra d'ailleurs à chanter le premier couplet "d'une vie d'amour", en français.


 

La mue n'est pas terminée mais déjà voici revenu le concours "Samedi Dimitrius". Il y présente "Les garçons de Sébastopol", un poème de Vladislav Krapivine, célèbre écrivain qu'il vient de rencontrer et qui a offert ce texte. Vanya l'a mis en musique et devient lauréat pour toute la Russie dans la catégorie compositeur-interprète.

 

Début 2011, sa nouvelle voix se stabilise, il chante beaucoup avec le groupe, reprend la très belle chanson "Colombes", continue à chanter les solos que nous venons de voir. Sa voix est devenue grave, elle deviendra une belle basse. La nouvelle tournée d'été en France, le voit égal à lui-même exubérant et joyeux. Le voici, chantant "Ciel" dans l'église de Compreignac, le 23 juillet.

 

En 2011 et 2012, dans la plupart des vidéos où il apparaît, il chante avec le groupe ou est aux instruments. Mais il enregistre de nombreuses chansons solos dans un registre souvent "crooner". Vous en retrouverez plusieurs dans notre rubrique audios. Visionnons cependant ce fragment des "Bouvreuils" enregistré par un amateur le 9 mai 2012 pour les commémorations du "jour de la victoire". Comme les autres membres du groupe, ce jour là il multipliera les interventions dans toute la ville.

 

Et notons qu'en novembre 2012 il a à nouveau remporté le concours "Samedi dimitrIus", pour toute la Russie, mais dans la catégorie "groupe vocal" (Robinzon 7) puisqu'il ne se présentait pas en solo.
Vanya, merci ! Merci pour ton dévouement, ta joie de vivre communicative, ta gentillesse, tes talents multiples et ta passion pour la musique.

Pour en voir davantage : son canal YouTube.