Vidéos

Kseniya GOULOMALIEVA en solo

Écrit par Вебмастер

Ksenya a intégré le groupe en 2009. Dès cette année elle a pu participer à la tournée d'été aux bords de la mer Noire, elle était aux claviers et chantait dans le collectif. C'était la toute première fois qu'une jeune fille accompagnait le groupe en tournée, mais Sergey avait bien compris qu'il y avait un tel talent que cela méritait une petite entorse aux règles. Elle a presqu'immédiatement commencé à chanter en solo mais c'est surtout à partir de 2011 que nous avons découvert ce qu'on peut appeler une "grande voix". Elle travaille beaucoup et a pu, dès 2013, intégrer l'académie musicale de Tioumen (et arrêter ainsi ses études classiques). Elle ne voit son avenir que dans sa passion pour la musique et le chant. Voici son tout premier solo en public : "simple chansonnette" en septembre 2009, à Tuapse.

 

Dans les premiers temps (2009-2010), Kseniya intervenait rarement sur scène toute seule. Elle préférait les duos ou être accompagnée par le groupe. Ce qui ne l'empêchait pas d'enregistrer des solos en studio. Pour les vidéos de ces années, il faut consulter les deux pages vidéos des RobinZon 7.

En 1996 Sergeï crée le "concert à la mémoire de Denis Anisimov", jeune musicien des Robinzon 2 tragiquement décédé (cette composition aura également vu disparaître Evgeniï Migleï dans un accident de voiture à 23 ans). Cette journée commémorative s'est poursuivie avec les années pour devenir en 2011 le "Concert à la mémoire des musiciens" où, comme son nom l'indique on fête les musiciens décédés d'Ichim et la région. Bien que toute la ville et ses divers collectifs y participent, c'est le devoir que s'imposent les Robinzon d'en être les moteurs et les enfants sont toujours très émus de chanter pour leurs aînés disparus. Le 12 mars 2011, lors de ce concert (qui dure de nombreuses heures), Kseniya interprète "Bonté bienfaisante". Elle vient d'avoir 13 ans et possède déjà une belle assurance : l'incident technique du début ne la déstabilise pas.

 

Le grand concert annuel des Robinzon, en 2011, c'est le 21 mai, le concert "Atlas". Elle chante "Zurbagan", encore une toute jeune fille mais désormais une grande chanteuse est née.

 

2011 voit le début de vrais et réguliers solos sur scène et sa participation de plus en plus fréquente à des concours. Ici elle chante "Katioucha" à l'occasion du concours des chansons de l'armée rouge le 22 mai 2011. La puissance de sa voix s'affirme.

 

Et vient l'été et la tournée en France. Voici, en l'église de Compreignac, le 23 juillet 2011, consécutivement "Les cloches", "Petit Prince", et "Ivan, Boris et moi" (en français) et "Regarde autour de toi" :




 

Continuant sur sa lancée française, la voici qui chante en français : "Mademoiselle chante le blues" (26 novembre 2011, 2ème prix du concours vocal des jeunes interprètes, juste derrière Alekseï) et "Je t'aime" (31 mars 2012 - Concours "Les débuts" - Premier prix de sa catégorie).


 

Elle chante aussi en anglais. Ici sur le thème de "Titanic", fin 2011 lors d'un banquet à Ishim. Elle a d'ailleurs enregistré de nombreux titres qui n'ont pas été chanté en public et dont il n'existe que des enregistrements audios.

 

Et elle continue à remporter des concours prestigieux, seule ou avec le groupe, comme "Demetrius samedi" dont voici "Russie-maman" (4 octobre 2012 -éliminatoires à Sladkovo) et "Nastasya" (26 octobre 2012 - demi-finales à Tobolsk). Il n'y a pas de vidéos des finales nationales, l'équipe s'étant abstenue de se filmer par crainte que cela leur porte la "poisse". Mais il remportèrent les premiers prix dans les catégories où ils s'étaient présentés !